Enquête de toits

De Jérémie Jung / Carte blanche Nuits photographiques
Adrien, Titeuf, Goulc’han, Jon et Momo ont squatté presque quatre mois un immeuble du Marais à Paris. Au début des années 2010, le prix des logements, par rapport au revenu des Français, est à son plus haut niveau depuis 70 ans. Afin de garantir le droit au logement, le représentant de l’Etat peut réquisitionner des locaux parmi les 100'000 vacants. Or ce droit est perçu comme une atteinte au droit de propriété. Victimes de ces oppositions de droits, certains choisissent de s’en affranchir et squattent ces logements. Ils sont sans cesse à l’affût de nouveaux lieux à habiter pour prévenir la prochaine expulsion. Sur les toits, la nuit, ils recherchent des bâtiments squattables.