Les gens dans l’enveloppe, 2017 - Isabelle Monnin

En 2012, Isabelle Monnin acquiert un lot de 250 photographies d’une famille dont elle ne connaît rien. Prises entre les années 1960 et le début des années 2000, les photographies sont ordinaires, familières et universelles. A partir de là, l’artiste inventera et cherchera les gens de l’enveloppe. Les gens dans l’enveloppe deviendront un roman, une enquête, des chansons, notre histoire.

I love a sunburnt country, 2017 - Australian Centre for Photography

Un film de Claire Monneraye, produit par Antoinette Clements Tirant son titre du célèbre poème australien My Country, cette projection rassemble le travail de trois photographes australiens qui s’intéressent aux interactions complexes entre les êtres humains et le paysage. Documentant l’impermanence des choses, Tamara Dean, Matthew Abbott et Jordan Madge tentent de décrire un endroit où le réel et l’imaginaire fusionnent, alors que s’ouvrent un espace et un temps de contemplation.

Territoires Circonscrits, 2017 - Thibault Brunet

Initié en 2015, ce projet s’inspire des missions photographiques du siècle dernier. Sur les côtes françaises, Thibault Brunet crée des images proches de la modélisation pour ensuite réaliser des vidéos « traversant » les lieux qui deviennent à la fois réels et fictifs. Le paysage figé, en attente, est une référence directe à la peinture romantique allemande, récurrente dans les recherches de l’artiste.