Ecran 4 / Ordre et désordre

Dès 22h55
Environ 40 min, projeté en boucle
Plan
Retour aux projections


© Ninja et Roger Ballen

I Fink U Freeky

De Roger Ballen

Clip vidéo du groupe de rap sud-africain Die Antwoord, I Fink U Freeky a été réalisé en collaboration avec le photographe Roger Ballen. Diffusé depuis 2012, le clip fait sensation sur Internet, avec plus de 30 millions de vues. Tourné à Johannesburg, son esthétique unique allie photographie et vidéo, combinant les styles distincts de Ballen et de Die Antwoord. On y retrouve l’atmosphère de la série Asylum de Roger Ballen exposée l’été dernier au Musée de l’Elysée.

→ www.rogerballen.com


© Mark Henley

The Vaults

De Mark Henley
Carte blanche Nuits photographiques

Tiré de l’essai photographique Bank on Us, ce projet est la bande-annonce d’un film qui n’existe pas. Inspiré par les films noirs et autres classiques racontant des histoires secrètes, comme Le Troisième Homme, il met en scène le monde mythique et caché des banques suisses en période de crise. Les photographies sont de Mark Henley, la production de Mark Henley et Anna Stevens (Panos Pictures).

→ www.markhenley.photoshelter.com


© Christian Lutz

Tropical Gift

De Christian Lutz avec Franz Treichler

De 2009 à 2010, dans le cadre de son travail sur le pouvoir, Christian Lutz scrute l’univers sulfureux du commerce du pétrole et du gaz au Nigéria, donnant lieu à Tropical Gift, une série présentée ici sous forme de projection. Conception et montage sonore d’Alexandre Simon et création sonore de Franz Treichler.

Retrouvez l’exposition de Christian Lutz, Trilogie, au Musée de l’Elysée.

→ www.agencevu.com


© Tomasz Kizny

La Grande Terreur en URSS 1937-1938

De Tomasz Kizny et Dominique Roynette

Pendant quatre années, Tomasz Kizny, photographe polonais, a réalisé en Russie un vaste projet documentaire intitulé La Grande Terreur en URSS, 1937-1938, réunissant des documents restés secrets et photographiant les lieux de cette immense vague de répression stalinienne qui entraîna l’arrestation de 1,7 million de personnes, dont 750’000 furent exécutées et enterrées dans des fosses communes en des lieux secrets.

La Grande Terreur est publié par les Editions Noir sur Blanc et disponible au stand de la librairie du musée à On Print.


© Guillaume Chamahian

Chaos

De Guillaume Chamahian

L’univers de ruines de Guillaume Chamahian nous parle de l’architecture comme ultime relique, porte-empreinte des sociétés qui l’ont habitée. Chaos aborde les notions de frontière entre rêve et réalité, ordre et désordre, son et silence, instinct de vie et de mort. Placé dans l’indéterminé du temps et de l’espace, ce travail convoque autant les fantômes d’Hiroshima que les fantasmes contemporains de l’eschatologie.

→ www.guillaumechamahian.com


© Anatoliy Kolesnikov

Swiss Monolith TET A TET #2

D'Anatoliy Kolesnikov
Une proposition de Shakyla Hussain
Carte blanche FOCUS

TET A TET est un échange artistique entre la Suisse et le Kirghizistan, organisé par l’association FOCUS entre 2009 et 2011. Les deux pays ont pu se rapprocher, le temps d’une rencontre et bien au-delà, en partageant le langage commun qu’est l’art contemporain. Dans Swiss Monolith, Anatoliy Kolesnikov (1983-2013) s’est intéressé à l’aménagement du territoire suisse et kirghize. Avec ce travail, Focus souhaite également rendre hommage à l’artiste qui nous a quitté – bien trop vite – en avril 2013. 

→ www.focus-art.ch


© Marco Motta

Uganda Without Inhibition IT Points

De Marco Motta
Une proposition d'IDPURE

Cette séquence d’images propose d’aborder des scènes de rituels Uganga, avec des captures d’images qui se sont manifestées à l’insu de l’auteur lors d’un tournage documentaire. Les rituels Uganga sont extrêmement riches et complexes. Lors des cérémonies, la montée des esprits en chacun provoque une modification de l’expression, notamment du regard. Les prises de vues ont été capturées grâce à une fonction de reconnaissance faciale, qui se déclenche automatiquement lorsqu’un visage change d’expression. 

→ www.idpure.ch