Ecran 4 / Je me démasque

Dès 22h00
Environ 40 min, projeté en boucle
Plan
Retour aux projections


© Marjorie Salvaterra

HER

De Marjorie Salvaterra

Marjorie Salvaterra photographie des femmes en noir et blanc et réfléchit, à travers ses images, à sa propre vie. Elle examine la psychologie des femmes de son âge, par des interprétations surréalistes et exagérées qui rappellent le cinéma italien. Des images qui reflètent une idée universelle de la femme.

→ www.marjoriesalvaterra.com

 


© Adrien Borruat

Adrien II, 97-07

D’Adrien Borruat
Carte blanche HEAD

« Ma grand-mère a photographié mes premières années, collectionnant ces images dans de grands albums que je redécouvre aujourd’hui. De tous ces moments vécus, je ne garde aucun souvenir ; de mon jeune visage, il ne reste que quelques traits... Où est donc passé le garçon qui a vécu mon enfance ? »

→ www.hesge.ch


© Alfredo Brant

Portrait de l’expatrié

D’Alfredo Brant
Carte blanche Nuits Photographiques

Alfredo Brant a constitué une série de portraits d’expatriés installés à Toronto et Montréal. Au cours des rencontres, il a photographié ces individus dans leur quotidien ainsi que les éléments qui, autour d’eux, pouvaient retenir son attention par une charge symbolique. Ce projet aborde l’expatriation dans une perspective subjective pour permettre à l’artiste de revenir sur sa propre condition d’émigré.

→ www.alfredobrant.com


© Jean Perret

Cher Olivier

De Jean Perret
Carte blanche HEAD

Des films 8 mm de famille émerge un frère disparu, dans le désordre chronologique des images en noir et blanc et en couleurs. La mémoire n’est-elle qu’une affaire d’invention d’un possible récit fait de fragments d’histoires de la vie qui seraient oubliés au jour le jour ?

→ www.hesge.ch


© Roger Ballen et Ben Crossman

Asylum of the Birds

De Roger Ballen

Après l’exposition présentée au Musée de l’Elysée en 2012, la projection Asylum of the Birds coïncide avec la publication du dernier ouvrage éponyme de Roger Ballen. Les photographies documentent la présence du photographe dans un monde surréaliste, complexe, étrange, où les oiseaux, les gens et les animaux vivent ensemble d’une manière inoubliable.

→ www.rogerballen.com
→ Attention, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes


© Bruno Ulmer

Je devais tomber du ciel.
Le voyage de Rachid B.

De Bruno Ulmer
Carte blanche HEAD

Rachid B. est le pseudonyme artistique de Bruno Ulmer, cinéaste, pour ses projets en arts plastiques. Bruno Ulmer/Rachid B. propose une histoire courte sous la forme d’un diaporama des années 1970 où le personnage, s’identifiant au fils de Tarzan, part à la recherche de cette figure paternelle inattendue mais toujours présente dans les œuvres du cinéaste.

→ www.brunoulmer.com


© Jean-Daniel Berclaz / Musée du Point de Vue

PIC-NIC

De Jean-Daniel Berclaz

Jean-Daniel Berclaz s’installe avec des pique-niques dans les endroits les plus inattendus. Il se mue en serveur et se doit, comme une sorte de statue, de rester insensible à ce qui l’entoure : gens qui passent, temps qui se gâte, chien qui aboie, curieux le regardant de près et s’interrogeant sur ses motivations.

→ www.documentsdartistes.org/artistes/berclaz/page1.html
→ Participez dès 15h à l’atelier Manifestation d’un point de vue de Jean-Daniel Berclaz.

 


© Thierry Bouët

Descartes

De Thierry Bouët et Carl Diner

Descartes est une correspondance sous forme de cartes postales qu’entretient Thierry Bouët avec son meilleur ami. Chaque carte est fabriquée en un seul exemplaire. Le recto est un tirage photo, le verso un texte en résonance avec l’image. Seules 20 cartes postales – la collection en comprend 500 – sont intégrées à la projection. Vingt-cinq ans plus tard, Thierry Bouët n’a toujours pas reçu de réponse.

→ www.thierrybouet.com